Équipements de protection individuelle : différents types et conseils pour choisir le bon matériel

Régi par le Code de Travail, l’équipement de protection individuelle ou EPI permet de protéger les travailleurs des risques biologiques. Il prévient les blessures inutiles sur les chantiers et aide les sociétés à se conformer à ce que dit la loi. Dans certains cas, l’EPI aide aussi les employés à améliorer leur productivité. Toutefois, si l’équipement de protection individuelle offre plusieurs atouts, son choix n’est pas des plus évident. Il faut tenir compte de certains éléments. 

Différents types des équipements de protection individuelle 

Sur le marché, il existe divers types d’EPI. Parmi ces derniers figure l’équipement de protection du visage et des yeux. À celui-ci s’ajoute les protecteurs de la peau et du corps, l’équipement de protection respiratoire et auditive. Le premier comprend les lunettes de sécurité et les masques de soudeur. Ils protègent contre la lumière intense et les éclaboussures. 

A lire aussi : Comment devenir un agent de transit au Havre ?

Quant aux protecteurs respiratoires, ces équipements comprennent les masques chirurgicaux et les appareils respiratoires autonomes. Dans cette catégorie d’EPI, on retrouve aussi les masques à gaz, les masques complets et les masques N95. Ils protègent les utilisateurs contre les produits chimiques et les éclaboussures pouvant entrainer des dégâts sur la santé humaine. En outre, comme vous pourrez le découvrir via ce lien, l’équipement de protection de la peau englobe les casques de protection et les gilets. Ces derniers protègent contre les produits chimiques toxiques, les rayons de soleil et les piqûres des bestioles.

Conseils pour choisir son équipement de protection individuelle

Pour choisir le meilleur équipement pour ses employés, il faut tenir compte du confort. L’idéal est d’opter pour un matériel pas lourd et qui reste en place. Autrement, l’utilisateur aura du mal à le mettre régulièrement. 

A découvrir également : Les sweats publicitaires : L'accessoire incontournable pour une promotion réussie !

D’un autre côté, vérifiez si les accessoires sont conformes aux normes en vigueur avant de conclure l’achat. Dans le cas des chaussures de protection par exemple, ces dernières doivent se conformer à la norme CAN/CSA-Z195-02. Les masques et les protecteurs auditifs doivent quant à eux être conformes respectivement à la norme CSA Z94 4-93 et la norme ACNOR Z94 2-1974. 

En dehors du confort et de la conformité des normes en vigueur, le choix de l’EPI se fait selon l’environnement de travail. Les employés qui travaillent sur un chantier de construction par exemple n’auront forcément pas les mêmes besoins que ceux qui interviennent dans l’industrie chimique. C’est également le cas pour un soudeur et un électricien. Ce dernier aura besoin des gants, d’un casque isolé pour la protection de la tête et d’un écran facial anti-UV. Pour le soudeur, il faudra mettre à sa disposition un appareil respiratoire, des lunettes de soudage et un masque. 

En somme, les équipements de protection individuelle sont divers. Pour faire le bon choix, il faut tenir compte du niveau de risque, du confort et l’environnement de travail.